Les fondamentaux d’une bonne gestion des réseaux sociaux

Découvrez les fondamentaux d’une bonne gestion des réseaux sociaux, des règles d’or qui valent aussi bien pour Facebook, Instagram, LinkedIn Twitter, ou autre.
Romane Salvador
August 25, 2021

Ce n’est pas parce que la dernière photo de vos vacances — certes elle était sublime — a récolté plus de vingt likes sur Facebook que ça y est, vous maîtrisez les réseaux sociaux. Community Manager est un métier à part entière, et comme toute profession il ne s’improvise pas.

Et puis, il faut dire qu’on peut très vite se perdre dans les méandres des réseaux sociaux et ne plus voir le temps passer. Cet article n’a pas la prétention de vous proposer une stratégie social media complète, mais nous allons vous donner les fondamentaux d’une bonne gestion des réseaux sociaux, des règles d’or qui valent aussi bien pour Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn ou autre.

1. Ton persona tu définiras

Vous adressez-vous de la même façon à votre meilleur(e) ami(e) qu’au boulanger de votre quartier ou à votre grand-mère ? Probablement pas. Sur les réseaux sociaux, c’est finalement la même chose ! Le profil des personnes que vous souhaitez atteindre — votre cible — va déterminer une grande partie de votre stratégie : la ou les plateformes sur lesquelles se positionner, le ton à employer, les heures auxquelles publier, etc.

Les questions à se poser pour définir son persona sont simples, mais inéluctables.
Vous devez connaître, ou en tout cas supposer : 

  • Son âge
  • Son sexe
  • Sa localisation
  • Ses centres d’intérêt/ses loisirs
  • Sa situation familiale
  • Sa situation professionnelle
  • Son niveau d’étude
  • Ses problématiques, ses défis à relever

Comme si vous vouliez créer de toute pièce un personnage de roman, vous pouvez remplir une fiche avec toutes les informations sur votre persona. Et hop, le voilà qui prend vie !

2. Un calendrier social media tu créeras (et respecteras !)

Vous connaissez la chanson : votre quotidien est plein d’aléas, de tentations de procrastination et de distractions. Prévoir, c’est vous assurer de la qualité de vos publications et de la pérennité de votre visibilité. Et l’outil incontournable pour cela, c’est le calendrier social media ! 

Vous pouvez créer le vôtre sur Google Sheets, Google Calendar, Trello, CoSchedule (plugin WordPress) ou opter pour l’ancienne méthode avec un calendrier format papier. Le tout est d’avoir la possibilité de noter et suivre les informations importantes qui sont :

  • La date et l’heure de votre publication
  • Son format (story, carrousel…)
  • Son contenu (texte, image/vidéo)
  • Son objectif (développer votre notoriété, accroître votre communauté, convertir…)
  • Le budget qui y est éventuellement consacré

Trouver l’inspiration prend du temps !

Comme nous vous l’avons dit dans l’introduction, l’animation des réseaux sociaux va bien au-delà du simple fait de poster une ravissante photo agrémentée d’un joli texte. Le visuel choisi, comme le texte, se doivent d’être pertinents pour votre cible.

Vous allez également faire face à une autre problématique, celle d’être original, de réussir à sortir du lot. C’est un sacré challenge compte tenu du nombre de publications qui paraissent chaque jour sur les plateformes (6 000 tweets par seconde sur Twitter, plus de 100 millions de photos et vidéos chaque jour sur Instagram…).

Quelques astuces pour trouver l’inspiration pour les réseaux sociaux :

  • Regardez ce que fait la concurrence. Attention, on a bien dit regarder, pas copier !
  • Allez faire un tour sur Google Trends pour connaître les sujets d’actualité ou sur Quora pour découvrir les questions que se posent vos personas.
  • Téléchargez un calendrier des événements de l’année (vacances, fêtes, journées internationales, événements sportifs…) pour rebondir en fonction.

3. Des indicateurs de suivi tu mettras en place

Mais au fait, c’est quoi une bonne publication ? Celle-ci a obtenu une centaine de likes, cool, pourtant cela n’a eu aucun impact sur le trafic de votre site, ce qui était votre but. Pour définir des indicateurs de suivi — ce qu’on appelle les KPIs — déterminez déjà l’objectif de telle ou telle publication (cf. le second paragraphe).

Ces KPIs peuvent par exemple être :

  • Le nombre de membres de votre communauté (abonnés, followers, fans…)
  • Le nombre de clics
  • Le nombre de partages
  • Le nombre de commentaires
  • Le nombre de fois où on mentionne votre marque sur Internet
  • Le nombre de visites sur votre site web


Enfin, n’oubliez pas qu’il s’agit dans cet article uniquement des fondamentaux d’une bonne gestion des réseaux sociaux ! Il y aurait mille et une choses à dire sur le sujet : les jours et horaires auxquels publier, les meilleurs sites d’images libres de droit, les outils de planification, les campagnes payantes… 

Il vous faudra du temps pour approfondir le sujet et encore plus pour le maîtriser. Ou alors, vous pouvez décider de le déléguer à l’un de nos assistants virtuels spécialisés !

Vous souhaitez vous concentrer sur l'essentiel ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact

Autres articles

Vous souhaitez en savoir plus ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact