Comment devenir gestionnaire de paie indépendant ?

Vous êtes gestionnaire de paie et vous souhaitez vous lancer en tant qu’indépendant ? Il est important de se préparer à ce changement d’activité pour assurer votre réussite. Découvrez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir pour devenir gestionnaire de paie indépendant.
Alice Pasquier
Publié le  
1/2/2023
, mis à jour le  
15/2/2023 19:47

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de paie ?

Comme son nom l’indique, le gestionnaire de paie dirige l’ensemble des éléments relatifs à la rémunération des salariés (absences, congés, heures supplémentaires, primes…) afin de préparer, contrôler et établir les bulletins de paie. Le tout, dans le respect des réglementations juridiques.

Pour aller plus loin, il complète les fonctions de l’assistant RH en apportant une véritable expertise dans la gestion des tâches liées à la rémunération des salariés : 

  • La collecte, la saisie et le traitement des informations nécessaires à la paie, 
  • La gestion administrative liée à l’embauche et au départ des employés, 
  • Le virement des salaires et des charges sociales, 
  • Les déclarations sociales et fiscales, 
  • etc.

Le gestionnaire de paie assure ses fonctions, en tant que salarié ou indépendant, auprès de cabinets expert-comptable et d’entreprises de toute taille et de tout secteur. Le gestionnaire de paie indépendant peut notamment être sollicité dans le cadre d’une externalisation saisie comptable.

La liberté, l’envie de travailler pour soi et de choisir ses clients, séduit aujourd’hui bon nombre de gestionnaires qui choisissent de sauter le pas de l’entrepreneuriat. En revanche, connaissez-vous les étapes pour devenir gestionnaire de paie indépendant  ? TheAssistant vous explique tout.

Comment devenir gestionnaire de paie indépendant ?

1. Posséder les compétences et les qualités requises

Avant de vous lancer, il faut savoir que ce métier nécessite d’avoir de l’expérience et des compétences en comptabilité, en ressources humaines, en administration et en juridique. La maîtrise de ces savoirs est d’autant plus importante en tant que gestionnaire de paie indépendant, car vous devez assurer seul les missions qui vous seront confiées.

Naturellement, il est important d’avoir suivi un cursus de formation allant jusqu’au BAC +2 ou BAC +3 (BTS comptabilité et gestion, BUT GEA, etc.). Ces prérequis vous permettront de prouver vos compétences et votre crédibilité auprès des entreprises, mais également d’avoir toutes les connaissances pour réaliser les missions qui vous seront confiées.

Au-delà des formations de gestionnaire de paie, devenir indépendant est un véritablement un état d’esprit. Être son « propre patron » requiert certaines qualités indispensables :

  • L’autonomie, 
  • L’organisation, 
  • La rigueur, 
  • La discrétion, 
  • La réactivité,
  • La maîtrise des logiciels de paie.

2. Trouver sa cible

Pour devenir gestionnaire de paie indépendant, vous devez impérativement définir votre cible. Cette étape vous permet de savoir si votre activité est envisageable, ou non, sur le marché actuel.

Pour cela, nous vous conseillons de réaliser une étude de marché. Elle a pour but d’établir un état des lieux de l’offre et de la demande : qui a besoin d’un gestionnaire de paie indépendant ? Est-ce qu’il y en a déjà dans mon secteur ?

Ensuite, vous devez définir avec qui vous souhaitez travailler : cabinet expert-comptable, TPE, PME, grand groupe… Vous pourrez alors créer le persona de votre client idéal. Cette étape permet de vous mettre à la place de votre cible afin de mieux identifier ses besoins et ses attentes. Vous êtes ainsi prêt à établir une offre précise et adaptée. 

3. Choisir son statut de gestionnaire de paie indépendant

Pour lancer votre nouvelle activité, il faut savoir sous quel statut juridique est-ce que vous souhaitez exercer. Généralement, les gestionnaires de paie indépendants privilégient le statut « auto-entrepreneur », aussi appelé « micro-entrepreneur », afin de créer leur Entreprise Individuelle.

Ce statut simplifié est adapté à l’activité des gestionnaires de paie puisqu’il permet de s’immatriculer facilement et ne nécessite pas une importante gestion administrative.

Ainsi, vous êtes libre de proposer vos services de manière autonome aux clients que vous souhaitez, sans lien de subordination, tout en organisant votre travail comme vous le désirez.

4. Déterminer son Tarif Journalier Moyen (TJM)

Déterminer son Tarif Journalier Moyen (TJM) est une étape importante à réaliser avant de commencer votre activité de gestionnaire de paie indépendant pour éviter les mauvaises surprises.

Pour calculer votre TJM, vous devez prendre en compte plusieurs critères : 

  • Le revenu souhaité : le revenu idéal que vous souhaitez toucher chaque mois.
  • Les frais professionnels : les frais nécessaires au fonctionnement de votre métier (fournitures, internet, téléphonie, frais bancaires, logiciels…).
  • Les cotisations sociales : le montant des cotisations selon le taux appliqué par l’URSSAF, il est fixé à 22 % du CA pour les activités libérales. 
  • Les assurances : le coût des assurances qui couvrent vous et votre activité (mutuelle, prévoyance, RC pro…).
  • Les cotisations fiscales : le montant des impôts après un abattement de 34 % pour les activités libérales.
  • Le temps de travail : on compte en moyenne 132 jours de travail par an après avoir retiré les week-ends, les congés, le temps dédié à l’administratif et la prospection, etc.

Il ne vous reste plus qu’à additionner l’ensemble de vos dépenses pour obtenir votre chiffre d’affaires visé. Divisez ensuite cette somme par le nombre de jours travaillés pour obtenir votre TJM.

Prêt à vous lancer ?

Avec TheAssistant, optez pour une externalisation de la paie en confiant la gestion de la rémunération des salariés à un gestionnaire de paie indépendant disponible, réactif et compétent. Ainsi, gagnez du temps, de l’argent et profitez de l’expertise de nos assistants.

Vous souhaitez vous concentrer sur l'essentiel ?

En savoir plus
Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.
Découvrir TheAssistant
Passez à la vitesse supérieure Demander une démo

Autres articles