Nos solutions pour dire NON à la procrastination

Nous vous proposons 8 solutions concrètes et faciles à mettre en place pour lutter contre la procrastination. À appliquer dès aujourd’hui, sans modération !
Romane Salvador
February 17, 2021

Dans un précédent article, nous avons identifié les principales raisons qui nous poussent à procrastiner, c’est-à-dire à remettre les choses au lendemain (voire au surlendemain). La compréhension de ces causes est essentielle : puisqu’elles diffèrent d’une personne à l’autre, il en est de même pour les stratégies à appliquer. Nous avons d’ailleurs listé nos astuces anti-procrastinations en fonction de ces facteurs.

Nous vous invitons donc à découvrir ce premier article avant de poursuivre votre lecture, si cela n’est pas déjà fait.

Place à l’action, voici nos solutions pour lutter contre la procrastination !  

Je procrastine parce que…

… je manque d’envie pour faire ce que je dois faire

Commencez par la tâche qui vous fait le moins envie

Vous avez le choix entre appeler ce client que vous appréciez et avec qui vous adorez discuter, ou faire de la prospection sur LinkedIn, ce qui ne vous emballe pas. Les deux tâches doivent être faites pour vendredi. Laquelle allez-vous privilégier ?

Si vous optez pour celle qui vous motive le plus, il y a de fortes chances pour que vous repoussiez la seconde jusqu’au dernier instant.

« En suivant le chemin qui s’appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s’appelle jamais. » Sénèque

En revanche, en commençant par la tâche la plus pénible, le reste de votre To-do list vous semblera plus simple, plus agréable. Bref, ce sera une bonne chose de faite !

Listez les bénéfices de cette tâche

Au lieu de vous concentrer sur ce qui vous déplaît dans cette tâche, imaginez ce que vous allez ressentir lorsque celle-ci sera accomplie ! Plus facile à dire qu’à faire ? Cela dépend en partie de votre état d’esprit, et vous n’avez rien à perdre à essayer.

Déléguez

Non vraiment, vous n’avez pas mais alors pas du tout envie de le faire. Cela arrive, et l’admettre est déjà un bon point. Si vous en avez la possibilité — et contrairement à ce que vous pouvez penser, cela est souvent le cas — déléguez cette tâche à une autre personne : un collègue, un assistant virtuel ou un assistant personnel.

… je me laisse facilement distraire

Coupez le Wifi

Si certaines tâches ne nécessitent pas de connexion Internet — mais oui, il en existe encore — profitez-en pour désactiver votre Wifi. Même principe pour le mode avion de votre téléphone.

Dédiez un ou plusieurs créneaux horaires à la lecture de vos mails

Déjà, en 2015, une étude d’Adobe révélait que les cadres français passaient en moyenne 5 h 30 par jour à consulter leurs mails. Chaque interruption multiplie les « bonnes » occasions de procrastiner et nécessite un temps pour se reconcentrer.

Afin d’éviter cela, vous choisissez par exemple de consulter vos mails deux fois dans la journée : une fois le matin, puis le soir.

… j'ai toujours l’impression d’avoir beaucoup de temps devant moi

Établissez un rétroplanning

Il est rare qu’une tâche ne puisse pas être décomposée en plus petites actions, dont certaines que vous pouvez très bien faire dès maintenant.

Prenons un exemple très simple avec la rédaction d’un article devant être terminé pour le vendredi :

Lundi : Trouvez votre titre ;

Mardi : Rédigez votre plan ;

Mercredi : Regroupez vos idées ;

Jeudi : Structurez votre article ;

Vendredi : Relisez-vous, l’esprit tranquille.

Si vous avez besoin de visualiser votre rétroplanning, nous vous conseillons de tester un outil de gestion de projet comme Trello ou Monday.

… je manque de confiance en moi

Écrivez noir sur blanc votre peur

Dans le pire des cas, que se passerait-il si vous ne parveniez pas à accomplir cette tâche/mission ? Vous allez certainement vous rendre compte par vous-même que les risques que le pire des scénarios se réalise sont minimes. Et que si cela arrivait, il n’y aurait probablement pas mort d’homme.

Cet exercice n’a pas vocation à préconiser une attitude « je-m'en-foutisme », mais à vous faire prendre conscience que nos peurs sont souvent infondées ou disproportionnées.

Trouvez un acolyte anti-procrastination

Croyez-nous, il y a d’autres personnes de votre entourage qui procrastinent autant que vous. Et d’une certaine façon, c’est une bonne chose puisque vous allez pouvoir vous serrer les coudes.

Vous pouvez par exemple faire le point chaque soir ensemble sur ce que vous avez accompli au cours de la journée, et sur ce que vous devez faire le lendemain. Il s’agit d’une sorte de pacte moral qui peut vous aider à respecter vos engagements ou ambitions.

N.B : L’idée n’est pas de vous essayer à l’intégralité de ces solutions anti-procrastinations. Trouvez celle ou celles qui vous conviennent, en fonction de votre personnalité et des raisons pour lesquelles vous avez du mal à faire les choses en temps et en heure.

Vous souhaitez vous concentrer sur l'essentiel ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact

Autres articles

Vous souhaitez en savoir plus ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact