Petit mode d’emploi de la déclaration CA auto-entrepreneur

Rappel et explications des 5 étapes à suivre pour faire votre déclaration de CA en tant qu’auto-entrepreneur, en toute simplicité.
Romane Salvador
July 22, 2021

Vous avez choisi le statut auto-entrepreneur en partie parce qu’on vous avait dit que c’était celui dont la gestion était la plus simple ? Tout compte fait, vous déchantez un peu ? Les étapes à suivre pour la déclaration de votre chiffre d’affaires sont en théorie intuitives et sont les mêmes à chaque fois. Partez du bon pied en prenant le temps de les découvrir !

5 étapes pour faire sa déclaration de CA en auto-entrepreneur

1. Rendez-vous sur le site de l’URSSAF

S’il y a bien un site dont vous devez garder l’adresse, c’est celui de l’espace Auto-entrepreneur de l’URSSAF. Pour éviter de le chercher à chaque nouvelle déclaration, ajoutez-le dès maintenant dans votre barre des favoris.

C’est ici que vous allez déclarer, chaque mois ou chaque trimestre selon votre choix, votre chiffre d’affaires puis payer vos cotisations.

Vous pourrez également retrouver tout l’historique de vos paiements, le calendrier des échéances, diverses attestations (fiscale, de vigilance…) et même faire évoluer votre auto-entreprise, en modifiant par exemple votre activité ou en changeant de statut. 

En ce qui nous concerne, il faudra vous rendre dans la rubrique « Déclarer et payer » de votre espace personnel puis cliquer sur « Mes échéances en cours ».

À savoir

Il existe aussi l’application « AutoEntrepreneur ». 

2. Calculez votre chiffre d’affaires

Votre chiffre d’affaires, c’est tout simplement la somme des factures encaissées au cours du mois ou du trimestre.

Profitons-en pour faire un rappel des plafonds de chiffre d’affaires à ne pas dépasser au statut auto-entrepreneur en 2021 :

  • Pour les activités d’achat/revente de marchandises, de vente de denrées à consommer sur place et les prestations d'hébergement : 176 200 €, avec un seuil de franchise TVA à 85 800 €.
  • Pour les prestations de service commerciales ou artisanales et les activités libérales : 72 600 €, avec un seuil de franchise TVA à 34 400 €.

Vous n’êtes pas assujetti à la TVA ? N’oubliez pas d’ajouter la mention « TVA non applicable, article 293 B du Code général des impôts » sur vos factures.

3. Déclarez votre chiffre d’affaires

Renseignez votre chiffre d’affaires dans la case correspondante : 

  • Autres prestations de services
  • Prestations de services commerciales ou artisanales
  • Ventes de marchandises

Le montant de votre cotisation est automatiquement calculé en fonction de votre taux d’imposition. Attention à ne pas vous tromper de catégorie, car un taux à 22 % n’aura pas les mêmes conséquences qu’un autre à 12,8 % ! Il ne vous reste plus qu’à valider et, bien sûr, à payer.

À savoir

  • En cas d’erreur, votre déclaration reste modifiable jusqu’à la date d’exigibilité avant midi.
  • Vous n’avez rien gagné ? Déclarez tout de même « 0 € » ! 

BIC ou BNC ?

Les activités libérales entrent dans la catégorie des Bénéfices Non Commerciaux (BNC). Le reste des activités citées ci-dessus appartiennent à la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Payez vos cotisations

À ce stade, vous avez le choix entre le paiement par carte bleue et le prélèvement SEPA, qui peut être une option gain de temps surtout dans le cas où vous déclarez votre CA tous les mois.

Sachez que vous ne serez pas prélevé dans l’immédiat mais à la date d’exigibilité de l’échéance.

Téléchargez votre justificatif

Comme tout auto-entrepreneur bien organisé qui se respecte, téléchargez votre déclaration afin de la classer dans un dossier papier ou sur votre ordinateur. Il s’agit d’un bon réflexe à prendre dès le départ pour conserver une preuve de vos différents paiements.

Marre de vous occuper de votre déclaration CA auto-entrepreneur ?

Ces 5 étapes sont la base de l’activité d’un auto-entrepreneur. Viennent s’ajouter tout un tas de notions avec lesquelles il est plus ou moins aisé de se familiariser : versement libératoire, cumul d’activités, ACRE… 

Vous préférez vous concentrer sur votre cœur de métier, celui pour lequel vous avez justement créé ce statut d’auto-entrepreneur ? Confiez la déclaration de votre CA et bien d’autres choses à votre assistant personnel !


Vous souhaitez vous concentrer sur l'essentiel ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact

Autres articles

Vous souhaitez en savoir plus ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact