Être multitâche nuit à votre productivité et votre activité !

Vous ne savez pas faire deux choses à la fois ? On vous félicite et on vous explique pourquoi être multitâche est, contrairement à ce que l’on croit, une mauvaise idée.
Romane Salvador
August 23, 2021

On ne devrait pas se moquer de ceux qui ne savent pas faire deux choses à la fois. 

On devrait plutôt les féliciter, car ils ont tout compris !


Vous croyez faire partie de ceux qui arrivent à jongler entre plusieurs activités ?
Ok, mais pensez-vous être réellement efficace ?

Et qu’en est-il de votre état d’esprit ? Vous sentez-vous serein ? Ou… stressé ? 

Dans cet article, on fait tomber le mythe du multitâche et on valorise le deep work.

Et vous allez voir que ça fait du bien !

Multitâche : un mot qui devrait être réservé aux robots

La vraie définition de « multitasking »

On va vous enlever un poids des épaules.

Vous n’êtes pas fait pour être multitâche.

À l’origine, ce mot désigne le « mode de fonctionnement d’un ordinateur dont le système d’exploitation permet d’exécuter plusieurs programmes simultanément. »

Et jusqu’à preuve du contraire, votre cerveau n’est pas doté d’un système d’exploitation (ou alors faites-nous signe et vous serez le sujet de notre prochain article !).

Le cerveau humain fonctionnerait de façon sérielle, c’est-à-dire qu’il se concentre sur une chose à la fois. Deux tâches simultanément au maximum, puisque chaque hémisphère traite respectivement une tâche mais ne communique plus avec l’autre.

Sinon, pourquoi n’écrivons-nous pas tous des SMS au volant en toute tranquillité, alors qu’il s’agit de deux tâches dont nous avons l’habitude ?


Les robots ne ressentent pas d’angoisse, vous oui 

L’un des principaux inconvénients du multitâche est le sentiment d’anxiété qui s’empare des personnes qui ont tendance à éparpiller leur attention. Une étude menée par des chercheurs de l’université de Californie montre que les conséquences d’un travail interrompu vont du psychologique au physique. Ils ont réalisé un test qui mesurait le rythme cardiaque d’employés ayant accès ou non à leur boîte mail professionnelle. Ceux qui pouvaient y accéder restaient connectés et présentaient des fréquences cardiaques plus élevées que ceux qui n’y avaient pas accès. En revanche, on a observé que le second groupe effectuait son travail avec moins de stress.

Arrêtez de perdre votre temps à vouloir en gagner

Lorsque vous essayez d’accomplir des petites tâches tout en voulant en faire une plus importante, vous perdez tout simplement votre temps. L’esprit doit se reconcentrer dès que vous switchez entre deux tâches.

Dans ces conditions, nous sommes également incapables de parvenir à l’état de « flow ». Vous avez probablement déjà connu cette situation, par exemple lorsque vous lisiez un livre captivant et que le temps s’était arrêté. Vous aviez levé les yeux des heures plus tard, surpris par le nombre de pages que vous aviez lues. Dans le contexte professionnel, le fait de se mettre en état de flow peut multiplier la productivité par cinq !

Alors, comment éviter la surchauffe ?

Efforcez-vous de faire les tâches une par une. Dans l’idéal, restez concentré sur une seule tâche jusqu’à ce que celle-ci soit terminée. Si votre attention commence à faiblir, passez à une nouvelle tâche, mais prenez le temps de noter où vous en étiez avec la première. Ensuite, accordez toute votre attention à la nouvelle tâche, encore une fois aussi longtemps que possible.

Certaines méthodes de deep working, comme la technique Pomodoro, favorisent notre concentration sur une tâche à la fois. Ici, il s’agit de se focaliser pleinement pendant 25 minutes sur une tâche puis de prendre une pause de 5 minutes, avant de répéter ce processus 4 fois. N’hésitez pas à lire notre article sur le sujet pour vous familiariser avec cette méthode de productivité connue dans le monde entier.

Quelques idées pour augmenter la productivité et diminuer le stress

  • Structurez davantage votre travail en apprenant à déterminer vos priorités
  • Mettez votre boîte mail en pause de temps en temps. Ou, au moins, cessez de répondre à vos emails dans l'instant, habituez les autres à ne pas s’attendre à des réponses immédiates.
  • Partagez vos objectifs et vos réalisations avec vos collègues. Lorsque vous vous engagez publiquement à respecter certaines priorités et que vous n’y parvenez pas, cela peut vous motiver à trouver une meilleure manière d’atteindre vos objectifs.

Maintenant, arrêtez de lire des articles de blog et remettez-vous au travail !

Vous souhaitez vous concentrer sur l'essentiel ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact

Autres articles

Vous souhaitez en savoir plus ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Demander une démo
Illustration Contact