Pourquoi procrastine-t-on ?

Comprendre les causes de la procrastination est une 1re étape pour apprendre à s’en défaire. Il ne vous reste plus qu’à lire cet article aujourd’hui, et non demain !
Romane S.
February 1, 2021

Tiens, un nouvel email ! Vous y jetez bref coup d’œil, puis cliquez sur l’icône en forme de drapeau ou d’étoile, destinée à vous rappeler que ce mail est important. Vous repérez au même moment cet autre mail de votre assurance habitation – lui aussi pourvu d’une icône censée attirer votre attention – auquel vous n’avez toujours pas répondu.

Bref, vous faites partie des 85 % des Français qui ont cette fâcheuse tendance à remettre les choses au lendemain !

Si la procrastination nous concerne tous, ou presque, comment se fait-il que nous ne parvenions pas à nous en défaire ?

Eh bien car pour pouvoir passer à l’action, il faut tout d’abord comprendre les causes. Tour d’horizon des principales raisons pour lesquelles nous procrastinons !

Le manque d’envie

Souvenez-vous de ce sentiment exaltant au matin de votre dernier départ en vacances. Votre valise était bouclée, vous n’aviez eu aucun mal à vous lever à l’aube. Il serait utopiste d’espérer éprouver cet enthousiasme chaque heure de chaque jour de notre vie.
On s’imagine mal bondir de joie en sortant les poubelles ou en remplissant un fichier Excel…

Ces exemples vous paraissent probablement logiques, et ils le sont. Ils ont pour but de mettre en lumière l’une des causes les plus évidentes de la procrastination : moins une tâche est agréable et trouve de sens à nos yeux, plus nous procrastinons.

« Ce que je ferai aujourd’hui doit être important, car j’y échange une journée de ma vie. » Martin Latulippe

La multiplication des distractions

Combinez une motivation modérée à un environnement distrayant, vous obtenez la recette parfaite de la procrastination !

Vous vous motivez enfin à résilier votre abonnement à cette salle de sport où vous n’allez plus depuis des mois. Votre téléphone en main, vous composez le numéro quand une notification Facebook apparaît. Elle vous rappelle qu’une webconférence géniale a lieu ce soir. Vous aviez oublié que vous souhaitiez vous renseigner un peu plus sur le sujet avant d’y assister. Qu’à cela ne tienne, vous accédez à un savoir infini en quelques secondes via YouTube.

Il suffit d’un rien pour détourner notre attention.

Dans notre monde numérique,il suffit d’un clic.

Des deadlines lointaines

On nous apprenait à l’école à faire nos devoirs chaque soir et même, dans le meilleur des cas, à prendre de l’avance. Nous sommes nombreux à perdre cette habitude en grandissant, tout simplement car nous n’y sommes plus contraints.

En tant qu’adultes,nous devons apprendre à organiser notre temps et à gérer nos priorités.
Or, notre liste de tâches s’étale souvent sur un temps plus long que lorsque nous étions écoliers et que « prendre de l’avance » revenait à faire ses devoirs de la semaine.

Et lorsque nous savons disposer de temps, nous l’étirons jusqu’au dernier instant, jusqu’à ce que notre tâche devienne urgente et que nous ne puissions plus faire autrement.
Plus nous avons de temps, plus nous procrastinons jusqu’à la dernière minute. Un phénomène ordinaire puisqu’il porte même un nom, le « rushing »,pourtant source d’un stress qui plus est contagieux.  

Un manque de confiance en nous

Une autre raison pour laquelle nous procrastinons est le manque de confiance en nous.
Nous pouvons en effet être intimidés face à l’ampleur ou la complexité d’une tâche ou d’un projet à réaliser. Allons-nous y arriver avec succès ? Allons-nous échouer ? Nous ne voulons pas le savoir, ou du moins pas tout de suite. La peur de l’échec est donc aussi une cause de la procrastination.

Mais cela n’explique pas tout. Une personne motivée et confiante peut elle aussi avoir un penchant pour la procrastination, parce qu’elle est incapable de savoir par où commencer. C’est ainsi que des rêveurs continuent à rêver toute leur vie,nourrissant leur procrastination d’excuses comme : « c’est trop compliqué », « je ne vais jamais y arriver » ou encore « je n’ai pas les compétences pour ».

« Toute petite tâche quotidienne et quotidiennement accomplie donne de meilleurs résultats que de sporadiques travaux d'Hercule. » Anthony Trollope

 

Et vous,parvenez-vous à identifier l’origine de votre procrastination ?

Autres articles

Vous souhaitez en savoir plus ?

Notre équipe vous aide à identifier les tâches que vous pourriez efficacement déléguer à TheAssistant.

Contactez-nous
Illustration Contact